Collaborators of Charles T. Russell and members of esoteric societies

by mizpah2 25 Replies latest watchtower scandals

  • mizpah2
    mizpah2

    SENOR Samuel David (1866-1955)


    • Citoyen américain, Samuel D. Senor était cultivé et instruit dans le domaine médical. A partir de 1887, il réalisa des études de médecine, à St Joseph, dans l‘Etat du Missouri. Deux années plus tard, il obtint son diplôme de praticien. Entre 1890 et 1892, il exerça dans cet établissement l’activité d’enseignant en chimie, toxicologie et analyse d’urine. Puis, il ouvrit son cabinet de médecin. Politiquement, Senor était un membre du partie Démocrate au début des années 1890 (1).


  • mizpah2
  • mizpah2
    mizpah2
    • L’intérêt du docteur Senor pour l’enseignement des Etudiants de la Bible remonte à l‘année 1903 et peut-être avant. Il déclara dans un des périodiques de ce mouvement le récit suivant: "Il y a maintenant environ cinq ans que je suis entré dans la lumière de la Vérité Présente, et le Seigneur m’a béni avec le privilège d’avoir les six volumes de l’Aube, et les Tours de 1890, que j’ai soigneusement parcourus, et à partir desquels j’ai reçu un cours d’Etude de la Bible, une connaissance de notre Père céleste et de notre cher Seigneur, et les plans et les buts et ma relation à cela, des remerciements suffisants pour lesquels il serait difficile pour moi de mettre dans des mots" (Zion's Watch Tower and Herald of Christ's Presence, 1 juillet 1908, p.207, R.4203). Le baptême du "Frère S.D. Senor" se situe entre l’année 1903 et 1907. Son nom apparaît pour la première fois dans la littérature de la société Watch Tower, lors d’une convention à Norfolk dans l’Etat de Virginie en 1907. A cette occasion, il prononça un discours (Ibid., 1 novembre 1907, p.325, R.4081 / JONES Leslie W., Souvenir (Notes from) Watch Tower Bible and Tract Society’s Conventions, Part II, Chicago,1907, p.162). Une année plus tard, une assemblée des Etudiants de la Bible fut organisée, à St Joseph, le 16 juillet 1908. Après cet événement, le Dr. Senor accueillit dans sa maison le Pasteur Russell (Zion's Watch Tower and Herald of Christ's Presence, 15 août 1908, p.244, R.4221 / St. Joseph Gazette, St Joseph: Etat du Missouri, 15 juillet 1908, p.2). Associé à l’ecclésia de sa ville, il réalisa également en 1908, le "vœu" suivant devant le Seigneur: "Je vous jure que je serai en alerte pour résister à tout ce qui s‘apparente au Spiritisme et à l‘Occultisme, et en me rappelant qu‘il n‘y a que les deux maîtres, je résisterai à ces pièges de toutes les manières raisonnables, comme étant de l‘Adversaire" (Zion's Watch Tower and Herald of Christ's Presence, 15 août 1908, p.254, R.4228). A cette époque, la congrégation de Samuel D. Senor était composée de 17 membres, dont son épouse Jessie T. (1871-1971). A partir du mois d’octobre 1908, il assura la fonction de Pèlerin aux côtés d‘une vingtaine de frères. Pendant les 6 années que durèrent son ministère, il effectua plus de 500 visites, dans des ecclésias, à travers 22 Etats des U.S.A. Lors de ses sermons, il était dépeint dans les journaux comme "un orateur énergique, un fin penseur, et un homme de vaste savoir" (The Burlingame Enterprise, Burlingame: Etat du Kansas, 25 septembre 1913, p.1). Egalement, son rôle influent dans l’organisation de la société I.B.S.A. l’amena à participer à de nombreuses conventions. On peut citer, de manière non exhaustive, les allocutions du prédicateur Senor dans les assemblés suivantes: St. Joseph dans l’Etat du Missouri (JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students‘ conventions - 1909, Chicago, 1909, p.102), Saratoga dans l’Etat de New York (Idid., p.170), Piedmont dans l’Etat de l’Alabama (The Watch Tower and Herald of Christ's Presence, 15 août 1909, p.249, R.4455), Louisville dans l’Etat du Kentucky (JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students‘ conventions - 1910, Chicago, p.285, portrait: après la page 286), Kansas City dans l’Etat du Missouri (JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students' conventions - 1911, Chicago, 1911, p.21), Pertle Springs dans l’Etat du Missouri (JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students' conventions - 1912, Chicago, 1912, p.117), Hot Springs dans l’Etat de l’Arkansas (JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students’ conventions - 1913, Chicago, 1913, p.144 et 146 - Document PDF) et San Rafael dans l’Etat de Californie (The Marin Journal, San Rafael: Etat de Californie, 19 février 1914, p.5).

      1. Après avril 1914, le nom de Samuel D. Senor n’apparaît plus dans les ouvrages de ce mouvement religieux (The Watch Tower and Herald of Christ's Presence, 1 avril 1914, p.112). Cependant, le Dr. Senor resta impliqué dans cette organisation encore quelques années. En juillet 1914, il réalisa la cérémonie funèbre du docteur et Etudiant de la Bible Clarence Cullen Seabrook (1855-1914): "Les services ont été conduits par le Rev. S.D. Senor de St. Joseph, Mo., un disciple d‘entre ceux qui croient en "l‘Aube du Millénaire," de cette confession le Dr. Seabrook était un étudiant" (The Burlingame Enterprise, Burlingame: Etat du Kansas, 16 juillet 1914, p.1). Deux années plus tard, Senor dirigea le service religieux du défunt John H. Wilson (The Iola Register, Iola: Etat du Kansas, 21 février 1916, p.3). Ce personnage était vraisemblablement un membre Russelliste, au même titre que son épouse Julia A. Wilson (Nota. Le Pèlerin J.P. MacPherson réalisa le discours funèbre de cette Etudiante de la Bible en 1915 - Source: www.findagrave.com).

      2. Le 21 septembre 1955, le docteur Senor décéda. Son éloge funèbre fut célébré par Robert Nelson Spencer, un ministre de l’Eglise épiscopale (St. Joseph News-Press, St. Joseph: Etat du Missouri, 21 septembre 1955, p.4). Cet ancien évêque de l’Ouest du Missouri était également un membre impliqué dans le mouvement ésotérique Beta Theta Pi (FAWCETT K. Warren, Marching Along - A history of Beta Theta Pi Fraternity for the Twenty-five year period 1935-1960, Oxford: Beta Theta Pi, 1961, p.70). Aussi, les dernières années de la vie de Samuel D. Senor semble indiquer qu’il n’adhérait plus à l’organisation Watch Tower.
    • mizpah2
      mizpah2
      • La famille Senor constitue une véritable dynastie de francs-maçons où l’initiation maçonnique fut transmise de père en fils. Membre de la loge Zeredatha No.189 à St. Joseph, le père du docteur Senor sera un guide ésotérique pour son enfant pendant 48 années. Prénommé également Samuel David Senor (1834-1914), il décéda en 1914 (The Holt County sentinel, Oregon: Etat du Missouri, 4 septembre 1914, p.8 / Emblème maçonnique sur la pierre tombale de S.D. Senor, Sr: www.findagrave.com). Ainsi, Samuel D. Senor, Jr. adhéra aux organisations maçonniques et paramaçonniques suivantes:
      • 1- Loge No.12 (Woodmen of the World: W.W.): Avant 1893, S.D. Senor fut "commandant du conseil" de cette loge paramaçonnique implantée dans la ville de St. Joseph (CHAPMAN BROTHERS, Portrait and Biographical record of Buchanan and Clinton Counties - Missouri, Chicago: Chapman Bros., 1893, p.565).
      • 2- St. Joseph Lodge, No.78 (Anciens Maçons Libres et Acceptés: A.F. & A.M.): L’intérêt du docteur Senor à la Franc-maçonnerie semble remonter, suivant les registres maçonniques, au minimum à partir de l’année 1886. Dix années plus tard, il assura la fonction de Vénérable Maître dans sa loge (GRAND LODGE A.F. & A.M. OF MISSOURI, Official Proceedings of the seventy-sixth annual communication of the M.W. Grand Lodge A.F. and A.M. of the State of Missouri, St. Louis: Woodward & Tiernan Printing C., 1896; p.167). En septembre 1906, il fut suspendu, par la Grande Lodge du Missouri, pour "non-paiement de cotisations" (GRAND LODGE A.F. & A.M. OF MISSOURI, Proceedings Grand Lodge A.F. & A.M. Missouri, Volume 2, St. Louis: Woodward & Tiernan Printing C., 1906, p.265 et p.266). Au début de l’année 1914, il établit des démarches pour renouveler son inscription maçonnique. Ainsi, il sera "réintégré" dans son atelier, composée de 285 membres, avant le mois de septembre 1914 (WOODS Charles C., Grand Lodge A.F. and A.M. Missouri - 1914, Volume 2, St. Louis: 1914, p.172 et p.202). Après vérification dans les "délibérations" de la loge St. Joseph No.78, il restera un adepte de cette communauté jusqu’à la date minimum de 1932. A l’instar de son père, le Dr. Samuel Earl Senor (1896 ou 1897-1975) fut également un adepte de cette même loge. Ainsi, on retrouve le nom du fils de Samuel David Senor dans un ouvrage maçonnique en 1969 (GRAND LODGE A.F. & A.M. OF MISSOURI, Grand Lodge Ancient, Free and Accepted Masons of the State of Missouri - Official Proceedings One Hundred Forty-Eighth Annual Communication, St. Louis, 1969; p.61). Par ailleurs, S.E. Senor fut initié à la société à secrets, Alpha Tau Omega, en 1917 (ALPHA TAU OMEGA FRATERNITY, The Palm, Vol. 95, No.2, Champaign, mai 1975, p.29 / Ibid., Vol.95, No.3, septembre 1975, p.37).
      • 3- Lodge No. 14 (Maçonnerie de l’Arche Royale: R.A.M.): S.D. Senor perfectionna sa connaissance ésotérique en accédant aux hauts grades maçonniques. Dans la ville de St. Joseph, il participa aux Chapitres (4ème - 7ème degré) du rite d’York au minimum à partir de 1893 (CHAPMAN BROTHERS, Portrait and Biographical record of Buchanan and Clinton Counties - Missouri, Chicago: Chapman Bros., 1893, p.565). Le 24 avril 1895, il fut initié à "l’Ordre de la Haute Prêtrise": Degré honorifique conféré aux Grands Prêtres des Chapitres du R.A.M. (GRAND CHAPTER OF ROYAL ARCH MASONS OF MISSOURI, Official proceedings of the Grand Chapter of Royal Arch Masons of the State of Missouri, St. Louis, 1905, p.106). En 1905 et 1910, le nom de "Senor, Samuel D." figurait sur la "liste des membres de l’Ordre de la haute Prêtrise" (Idid. / GRAND CHAPTER OF ROYAL ARCH MASONS OF MISSOURI, Official proceedings of the Grand Chapter of Royal Arch Masons of the State of Missouri, No.64, St. Louis, 1910, p.155). En 1932, il apparaît toujours dans les registres maçonniques comme un membre actif de cet ordre. Il n’est pas listé comme un adepte "mort", "suspendu" ou "retiré" (DENSLOW Ray V., A History of Royal Arch Masonry in the state of Missouri, Vol. 2, St Louis: Grand Chapter Royal Arch Masons state of Missouri, 1932, p.933).
      • Une double appartenance: entre Russellisme et Franc-maçonnerie. Pendant 3 années (1903-1906), Samuel D. Senor fréquenta parallèlement deux loges maçonniques et une ecclésia de l’Association Internationale des Etudiants de la Bible. Suite à sa suspension de la loge St. Joseph No.78, le docteur Senor n’adhéra plus, entre septembre 1906 et 1914, qu’au mouvement initié par le Pasteur Russell. Néanmoins, pendant cette période de 8 années, son implication dans l’Ordre de la Haute Prêtrise reste une hypothèse probable mais pas certaine. Après sa réintégration dans sa loge d’adoption, quelques mois avant septembre 1914, il continua également à côtoyer la société Watch Tower et la Maçonnerie de l’Arche Royale jusqu’à une date inconnue. Lors de son activité de Pèlerin, le Frère Senor, à la fois franc-maçon et Etudiant de la Bible, fut amené à prodiguer des conférences dans divers lieux ésotériques: halls des Chevaliers de Pythias (The Osage County Chronicle, Burlingame: Etat du Kansas, 15 octobre 1908, p.7 / The Burlingame Enterprise, Burlingame: Etat du Kansas, 25 septembre 1913, p.1 / Santa Cruz Evening News, Santa Cruz: Etat de Californie, 6 mars 1914, p.4 / The Sacramento Union, Sacramento: Etat de Californie, 14 mars 1914, p.5), halls de la société paramaçonnique G.A.R. (The Iola Register, Iola: Etat du Kansas, 28 octobre 1908, p.3 / The Topeka state journal, Topeka: Etat du Kansas, 25 octobre 1910, p.2 / The Evening Star, Independence: Etat du Kansas, 18 Février 1911, p.1) et hall de la Franc-maçonnerie pour une convention de la société I.B.S.A. (The Marin Journal, San Rafael: Etat de Californie, 19 février 1914, p.5). Par conséquent, il parait vraisemblable que son cercle social ésotérique contribua dans une certaine mesure, à obtenir ponctuellement comme salles de réunions pour la société Watch Tower, des locaux appartenant à différentes sociétés à secrets. Par ailleurs, le prédicateur Senor donna parfois à certains de ces discours Russellistes une "coloration maçonnique." Par exemple, en 1909, il prononça sans détour la phrase suivante lors d‘une convention à St. Joseph: "Nous désirons ressembler au doux parfum de l’encens qui a précédé le Grand Prêtre dans le très saint". Riche de sa culture maçonnique et de son initiation comme Grand Prêtre de la Maçonnerie de l’Arche Royale, Senor utilisa une double sémantique: biblique et ésotérique.
    • sparrowdown
      sparrowdown
      How interesting, thanks.
    • mizpah2
    • mizpah2
      mizpah2


      CHAPMAN BROTHERS, Portrait and Biographical record of Buchanan and Clinton Counties - Missouri, Chicago: Chapman Bros., 1893, p.564 et 565

    • mizpah2
      mizpah2


      JONES Leslie W., Souvenir (Notes from) Watch Tower Bible and Tract Society’s Conventions, Part II, Chicago,1907, p.162


      JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students‘ conventions - 1909, Chicago, 1909, p.170

      JONES Leslie W., Souvenir notes Bible Students' conventions - 1911, Chicago, 1911, p.21

      The Marin Journal, San Rafael: Etat de Californie, 19 février 1914, p.5

    • Finkelstein
      Finkelstein

      There's that use of a Masonic Halls once again.

      Reflectively anyone who proclaims they know the date and time of Christ's return is a false prophet, but like the charlatans before C T Russell and J Rutherford there were others ...... ie. William Miller

    • mizpah2
      mizpah2

      The St. Joseph Herald, St. Joseph: Etat du Missouri, 29 décembre 1893, p.3

    Share this

    Google+
    Pinterest
    Reddit